Vendredi 15 octobre 2021

ÉTUDE BIBLIQUE #142 – VENDREDI 15 OCTOBRE 2021

THÈME : ÊTRE RECUEILLIS AUPRÈS DE LEUR PEUPLE

Dr. William Soto Santiago

Lundi 17 août 1998

(Deuxième activité)

Zacatecas, Mexique

Écriture de base : Genèse 25:7-11

 

LIVRE DES SCEAUX

Le Cinquième Sceau – P. 373

Rev. William M. Branham

382 Mais, toujours est-il que j’étais là, j’ai touché ma tête, et j’avais de nouveau mes cheveux. Oh ! là là ! J’étais jeune. Et elles, toutes, elles étaient jeunes ! Et je me suis dit : “Eh bien, ça, c’est bizarre ! Elles sont là.” Et elles accouraient toutes…

383 Je les regardais venir, et j’ai vu Hope qui venait. Vous savez, elle est morte à vingt-deux ans. Elle était toujours aussi jolie. Beaucoup parmi vous s’en souviennent ; ses grands yeux noirs. Elle était d’origine allemande. Ses cheveux noirs qui lui tombaient dans le dos. Je me suis dit : “Maintenant, quand elle va arriver, elle va dire : ‘Bill.’ J’en suis sûr. Je suis sûr qu’elle va dire : ‘Bill’, quand elle va arriver.”

384 J’observais. Et toutes ces femmes, elles venaient vers moi et elles me serraient dans leurs bras, en disant : “Oh, précieux frère, nous sommes tellement contentes de te voir !” Je me suis dit… Elles étaient toutes habillées pareil, mais elles n’avaient pas les mêmes cheveux, vous savez, il y en avait aux cheveux roux, aux cheveux noirs, aux cheveux blonds, et elles venaient vers moi, mais toutes étaient jeunes.

385 Et, quand elle est arrivée, je me suis dit : “Je vais bien voir ce qu’elle va dire.”

386 Elle a levé les yeux vers moi, et elle a dit : “Oh, notre précieux frère !” Elle m’a serré dans ses bras, et elle est repartie, tout bonnement. Une autre femme est venue, elle m’a serré dans ses bras à son tour.

387 Et j’ai entendu du bruit. Et j’ai regardé de ce côté-ci, et voici qu’un groupe d’hommes venait, des jeunes hommes, ils avaient tous à peu près vingt ans. Il y en avait aux cheveux bruns, aux cheveux blonds. Et ils portaient tous des robes blanches, et ils étaient pieds nus. Eux aussi ont accouru vers moi, et ils se sont mis à me serrer dans leurs bras, en s’écriant : “Précieux frère !”

388 Je me suis dit. Je me suis encore retourné, et j’étais toujours là, étendu là. Et je me suis dit : “Eh bien, ça, c’est bizarre.”

389 Et, juste à ce moment-là, une Voix a commencé à me parler. Je n’ai pas vu la Voix. Elle disait : “Tu as été recueilli, tu as été recueilli auprès des tiens.” Et alors, un homme m’a pris et il m’a placé très haut, sur quelque chose de très haut, comme ceci.

J’ai dit : “Pourquoi as-tu fait ça ?”

Il a dit : “Sur terre tu étais un chef.”

Et j’ai dit : “Mais, je ne comprends pas.”

390 Et cette Voix me parlait. Je ne pouvais pas voir la Voix. Mais, bon, Elle était juste au-dessus de moi, qui me parlait.

391 J’ai dit : “Eh bien, si je suis décédé, je veux voir Jésus.” J’ai dit : “Il était toute ma vie. Je veux Le voir.”

Et alors, Il a dit : “Tu ne peux pas Le voir maintenant. Il est plus haut encore.”

392 Vous voyez, c’était sous l’autel, là, voyez-vous, le sixième lieu, là où vont les hommes, vous voyez ; pas le septième, là où Dieu se trouve, la septième dimension. La sixième !

393 Et ils étaient tous là, ils passaient devant moi. Il semblait y en avoir littéralement des millions. Je ne les avais jamais vus… Et, quand je me suis assis là, ces femmes et ces hommes continuaient à accourir vers moi, à me serrer dans leurs bras et à m’appeler “frère”. Je restais assis là.

394 Et alors cette Voix a dit : “Tu as été recueilli auprès des tiens, comme Jacob a été recueilli auprès des siens.”

J’ai dit : “Tous ceux-là, les miens ? Est-ce que ce sont tous des Branham ?”

Il a dit : “Non. Ce sont ceux qui se sont convertis à Christ grâce à toi.”

395 J’ai regardé autour de moi. Et une très jolie femme est arrivée en courant. Elle était semblable aux autres. Elle m’a sauté au cou, et elle a dit : “Oh, mon précieux frère !” Elle m’a regardé.

396 Je me suis dit : “Oh ! là là ! Elle avait l’air d’un Ange.” Et elle a continué son chemin.

Et cette Voix a dit : “Tu ne l’as pas reconnue ?”

J’ai dit : “Non, je ne l’ai pas reconnue.”

397 Il a dit : “Elle avait plus de quatre-vingtdix ans quand tu l’as conduite à Christ.” Il a dit : “Tu sais pourquoi elle a tellement d’estime pour toi ?”

J’ai dit : “Cette belle jeune fille, elle avait plus de quatre-vingtdix ans ?”

398 “Oui.” Il a dit : “Maintenant, elle ne changera plus jamais.” Il a dit : “Voilà pourquoi elle dit : ‘Précieux frère.’”

399 J’ai pensé : “Oh ! là là ! Et j’avais peur de ceci ? Mais, ce sont de vraies personnes.” Ils n’allaient nulle part. Ils n’étaient pas fatigués d’être Là.

Et j’ai dit : “Eh bien, pourquoi est-ce que je ne peux pas voir Jésus ?”

400 Il a dit : “Eh bien, Il va venir, un jour. Et Il viendra d’abord à toi, et alors tu seras jugé.” Il a dit : “Ces gens-là, ce sont ceux qui se sont convertis grâce à toi, que tu as conduits.”

401 Et j’ai dit : “Tu veux dire que, parce que je suis un chef, qu’Il va me juger ?”

Il a dit : “Oui.”

402 J’ai dit : “Est-ce que tous les chefs devront être jugés comme ça ?”

Il a dit : “Oui.”

J’ai dit : “Et Paul ?”

Il a dit : “Il lui faudra être jugé avec les siens.”

403 “Eh bien”, j’ai dit, “si son groupe à lui entre, le mien entrera aussi, parce que j’ai prêché exactement la même Parole.” C’est ça. J’ai dit : “Il baptisait au Nom de Jésus, et j’ai fait de même. J’ai prêché…”

404 Et des millions se sont écriés, tous ensemble, ils ont dit : “Nous nous reposons Là-dessus !”

405 J’ai pensé : “Oh ! là là ! Si seulement j’avais su ça avant d’arriver, les gens, je les aurais contraints à venir ici. Ils ne peuvent pas se permettre de manquer ça. Mais, regardez donc !” Et alors…

406 Il a dit : “Bon, un jour Il viendra, et alors… Or, ici, nous ne mangeons pas, nous ne buvons pas, nous ne dormons pas. Nous sommes simplement tous un.”

407 Eh bien, ce n’est pas parfait ; c’est plus que parfait. Ce n’est pas sublime ; c’est plus que sublime. Il n’y a pas de mots dans le lexique pour l’exprimer. Vous voilà arrivé, c’est tout.

408 Et j’ai pensé : “Eh bien, ceci, ceci, ce serait parfait. Et alors, après, qu’est-ce que nous allons faire ?”

409 Il a dit : “Alors, quand Jésus viendra, et qu’Il t’aura jugé, ou, pour ton ministère, alors nous retournerons sur terre, et nous reprendrons des corps.” Eh bien, sur le moment, je n’y ai pas réfléchi. C’est tout à fait conforme à l’Écriture. Il a dit : “Alors nous retournerons sur terre et nous reprendrons des corps, à ce moment-là nous mangerons. Ici, nous ne mangeons pas, nous ne dormons pas non plus.” Il a dit : “Là-bas nous mangeons, mais nous retournons sur la terre.”

410 Je me suis dit : “Oh ! comme c’est merveilleux ! Oh ! là là ! Et moi qui avais peur de ça. Pourquoi est-ce que j’avais peur de mourir, alors qu’on aboutit à ceci ? Mais, ceci, c’est perfection, sur perfection, sur perfection. Oh, c’est merveilleux !”

411 Vous voyez, nous étions juste sous l’autel. Voyez ? C’était cela, vous voyez, juste sous l’autel, en train d’attendre Sa Venue, voyez-vous, qu’Il aille chercher les corps qui dorment dans la poussière, pour que nous ressuscitions ; Il viendrait nous ressusciter.

412 Comme Jésus est allé dans le paradis, et Il a fait monter Abraham, Isaac, et tous ceux, vous savez, qui attendaient la première résurrection. Ils sont entrés dans la ville et sont apparus à plusieurs.

413 C’est parfaitement biblique. Cette vision l’était, ou ce que j’ai eu, là, c’était parfaitement biblique.

 

LE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST : LE JE SUIS

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 29 mai 1994

(Deuxième activité)

Villahermosa, Tabasco, Mexique

Maintenant, quand le riche est mort, il n’est pas dit que les anges de Dieu l’ont porté dans le Paradis ; il est plutôt dit que le riche s’est trouvé en enfer. Donc, il y a été porté par les anges déchus, qui sont tombés avec le diable, lesquels se trouvent dans la cinquième dimension, qui est l’enfer ; là ils ont porté le riche. Mais Lazare le pauvre, les anges de Dieu (des anges qui ne sont pas tombés) l’ont porté dans le Paradis.

C’est pourquoi il est nécessaire que tout être humain assure son départ de cette Terre, et qu’il sache qui vont le porter quand ses jours se termineront ici sur la Terre : parce que les anges de Dieu vont le porter dans le Paradis ou les anges déchus, qui sont tombés avec le diable, avec Lucifer, le porteront alors en enfer, dans la cinquième dimension.

C’est pourquoi tout être humain doit être préparé pour le jour de son départ. Et s’il ne part pas, alors il doit être préparé pour le jour de sa transformation ; parce qu’il viendra une transformation pour les élus de Dieu à la fin du temps.

Donc, pour une chose ou pour une autre chose, nous devons être préparés.

Imprimé à Porto Rico