Dimanche 23 janvier 2022

ÉTUDE BIBLIQUE #171 – DIMANCHE 23 JANVIER 2022

THÈME : LE MYSTÈRE DES NOCES DE L’AGNEAU

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 21 décembre 1997

Austin, Texas, États-Unis

Écriture de base : Apocalypse 19:7-10

 

LE FILS DE LA MAIN DROITE

VI Rencontre de la jeunesse latino-américaine et caribéenne

« Les jeunes du futur dans l’Âge de l’Amour Divin »

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 25 février 1996

(Deuxième activité)

Santiago du Chili, Chili

(Tome 54)

Et maintenant, nous sommes arrivés au temps où cette Bénédiction du Droit d’Aînesse donnée à Éphraïm sera vue manifestée dans l’Église du Seigneur Jésus-Christ, dans le dernier ministère que Christ, l’héritier de toutes choses, l’héritier de la Bénédiction du Droit d’Aînesse…, qui l’a passée (comme Jacob l’a passée), qui l’a passée à Son Église des Gentils (représentée par Éphraïm).

Maintenant, c’est au milieu de l’Église des Gentils que la Bénédiction du Droit d’Aînesse sera vue manifestée au Dernier Jour ; bien qu’elle ait toujours été là, mais elle sera manifestée dans toute sa plénitude ; et ainsi les fils et filles de Dieu, qui ont été rachetés par le Sang de Jésus-Christ, qui sont les premiers-nés écrits dans le Ciel, dans le Livre de Vie de l’Agneau, recevront leur résurrection (ceux qui appartiennent aux âges passés et certains des nôtres qui sont partis) ; et nous qui sommes vivants, nous serons transformés.

Parce que la Bénédiction du Droit d’Aînesse, la bénédiction de celui qui est à la main droite, l’Église du Seigneur Jésus-Christ l’a tout le temps, depuis qu’Elle est née jusqu’à ce Dernier Jour, où est parlée cette bénédiction contenue dans le Livre qui était scellé dans le Ciel de sept sceaux ; parce que la Bénédiction du Droit d’Aînesse vient de la main droite de Dieu, elle est contenue dans ce Livre qui est dans la main droite de Dieu.

Et ce Livre est ouvert au Dernier Jour, et il est apporté à l’Église du Seigneur Jésus-Christ par notre bien-aimé Seigneur Jésus-Christ ; et il est remis à Son Église à travers le ministère que l’Église du Seigneur Jésus-Christ a au Dernier Jour, qui est le ministère de l’Ange du Seigneur Jésus-Christ.

[…] Maintenant, ici, quand Jean le voit au Jour du Seigneur, quand les âges sont déjà passés, il dit [Apocalypse 1:16-17] :

« … et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force.

Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite… »

Et c’est la main droite où se trouve la Bénédiction du Droit d’Aînesse. Et Il place Sa main droite ici sur Jean ; et Jean représente l’Église du Seigneur Jésus-Christ au Dernier Jour, au Jour du Seigneur, où Jésus-Christ place le ministère de Son Ange Messager de la Dispensation du Royaume.

Donc, la main droite de Christ est placée sur Son Église, laquelle sera sous le ministère de Christ à travers Son Ange Messager. Et là nous pouvons voir le Fils de la main droite, le Fils sur lequel Jésus-Christ place Sa main droite pour le bénir. En bénissant Son Ange, Il bénira toute Son Église au Dernier Jour.

C’est pour ça que dans Apocalypse, chapitre 10, qui est la même chose, Christ comme Lion descend du Ciel avec Son visage comme le soleil, avec le Petit Livre ouvert dans Sa main, et Il crie comme lorsqu’un lion rugit, parce qu’Il vient comme le Lion et pas comme un Agneau, et sept tonnerres font entendre leurs voix.

[…] Maintenant, voyons ici quelque chose :

« Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite… »

Et Jacob a posé sa main droite sur Éphraïm. Et maintenant, Christ place Sa main droite — qui apporte le Livre des Sept Sceaux — sur Son Église en plaçant Son Livre des Sept Sceaux sur Jean, qui représente l’Ange du Seigneur Jésus-Christ et toute l’Église du Seigneur Jésus-Christ au Dernier Jour.

Maintenant, regardez comment ici, quand Christ a posé Sa main droite sur Jean, ensuite, dans Apocalypse 10, quand Il lui a donné le Livre des Sept Sceaux, là Il place Sa main droite sur Jean, qui préfigure l’Église du Seigneur Jésus-Christ sous le ministère de l’Ange du Seigneur Jésus-Christ.

Elle vient toujours au ministère placé par Christ, la Parole ; c’est toujours au ministère que Dieu a placé dans chaque temps que vient la bénédiction de Christ à Son Église.

Et maintenant, au Dernier Jour, nous pouvons voir comment la bénédiction de Christ vient à Son Église, cette Bénédiction du Droit d’Aînesse, ce Titre de Propriété : elle vient par le ministère que Christ a placé dans Son Église au Dernier Jour, qui est le ministère de Son Ange Messager, du messager de la Dispensation du Royaume et de l’Âge de la Pierre Angulaire.

 

LE MYSTÈRE DE LA CONDUITE DIVINE

(Réunion de ministres)

Dr. William Soto Santiago

Samedi 1 novembre 1997

Santiago du Chili, Chili

Nous avons vu qu’il y aura un jugement pour tous ceux qui ont été les messagers de chaque étape, et ils seront jugés avec le groupe de leur âge ; et là, s’ils s’en sortent bien, ils retourneront sur la Terre dans des corps éternels ; s’ils ne s’en sortent pas bien, alors ils ne retourneront pas. Et si quelqu’un du groupe d’un âge ne s’en sort pas bien, alors le messager ne peut pas l’amener ici. Donc, voyez comment sera ce jugement pour eux.

Et pour nous, comment sera-t-il, nous étant ici sur la Terre ? Car le jugement commence (par où ?) par la Maison de Dieu. C’est un jugement dans la Maison de Dieu pour ceux des âges passés et pour nous qui vivons ici sur la Terre.

Donc, à la fin de notre tâche, nous verrons — lors de ce jugement qu’Il nous fera — si nous y entrerons ou n’y entrerons pas. Pour cette raison, que chacun fasse attention ; parce que l’Écriture dit, saint Paul dit, que l’œuvre de chacun va être éprouvée, et le feu en fera l’épreuve ; et il dit que l’œuvre de quelques-uns va être brûlée1.

Donc, vous devez être conscients de cette réalité et travailler dans l’Œuvre de Christ avec l’amour divin et avec révérence, avec respect et avec sainteté dans l’Œuvre du Seigneur, conscients que nous ne travaillons pas pour n’importe quelle personne ici de la Terre, mais pour Dieu ; et Il s’attend à un comportement correct de la part de nous tous : que nous ne nous attirions pas d’ennuis ou que nous ne cherchions pas les ennuis, mais que nous travaillions en étant fidèles à Christ et à Son Œuvre au temps où il nous est donné de vivre.

Et éviter toujours de faire des choses qui soient une pierre d’achoppement pour l’Église du Seigneur.

Ne jamais penser comme n’importe quelle personne peut penser : « Que celui qui s’y achoppe s’y achoppe. » C’est une attitude et une pensée irresponsable ; ce pour quoi elle devra rendre compte à Dieu.

Nous ne pouvons pas être des pierres d’achoppement, mais de bénédiction pour tous les fils et filles de Dieu ; nous aidant toujours en tout et sachant que, au bout du chemin, au bout de notre tâche et au bout de la tâche de l’Œuvre de Christ en ce Dernier Jour, dans l’Âge de la Pierre Angulaire, cette petite partie vient, où ceux qui sont dans le Paradis, les messagers avec leur groupe, seront jugés, et nous aussi ici sur la Terre.

 

LE MYSTÈRE DE L’ARCHE DE L’ALLIANCE APPLIQUÉ AU DERNIER JOUR

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 14 décembre 1997

Cayey, Porto Rico

Voyez-vous, Moïse, qui était l’homme le plus humble de tout le peuple, s’est rempli de colère à ce moment ; et toutes les bonnes choses qu’il avait faites n’ont pas été valables pour que Dieu lui pardonne cette faute ; et pour cette raison il n’a pas pu entrer dans la terre promise dans le corps de chair.

Dans son corps théophanique il y est entré ; vous le trouvez après sur la montagne de la Transfiguration au milieu du peuple hébreu ; mais dans son corps de chair il n’a pas pu y entrer, il n’a pas pu passer de l’autre côté du Jourdain ; bien que le territoire où le prophète Moïse est mort appartienne au peuple hébreu, appartienne aux tribus qui ont pris leur héritage avant de passer le Jourdain ; c’est-à-dire sur le territoire qu’ils ont conquis avant de passer de l’autre côté du Jourdain, qui ont été les tribus de Ruben et de Manassé.

Et maintenant, voyez comment on ne peut pas se mettre en colère, parce que la colère provoque de graves erreurs et problèmes pour la personne devant Dieu. Vous trouverez, à travers l’histoire biblique, que toute personne qui a servi Dieu, et qui s’est mise en colère pour réaliser l’Œuvre de Dieu, et qui l’a faite avec colère, a eu des problèmes devant Dieu. Un exemple est le prophète Moïse.

Maintenant, voyez, à travers l’histoire biblique, comment toute personne qui sert Dieu doit le faire de tout son cœur, avec amour, exprimant même dans la tâche qu’elle fait dans l’Œuvre de Dieu, exprimant son amour à Dieu.

Parce qu’elle sert Dieu de toutes ses forces, dans les tâches qu’elle fait en faveur de l’Œuvre de Dieu ; et elle sert Dieu de tout son esprit et de toute sa pensée, faisant les choses avec entendement, les faisant bien faites ; et elle les fait aussi en esprit, et elle les fait aussi de toute son âme. C’est-à-dire avec le corps, l’esprit et l’âme agissant, travaillant à l’Œuvre de Dieu, et avec l’amour divin.

La colère ne produit pas de bons fruits pour les personnes qui se laissent aller à la colère ; et ensuite, au bout du chemin, elles perdent toute la bénédiction qu’elles avaient. Cela est arrivé à beaucoup de personnes à travers l’histoire.

[…] Maintenant, voyez comment nous devons agir : avec l’amour divin et avec sincérité dans le Programme Divin, nous aimant les uns les autres, comme a dit Jésus-Christ.

Il a dit : « Aimez-vous les uns les autres. » Saint Jean l’a aussi dit, il a dit : « À ceci vous connaîtrez que vous êtes vraiment mes disciples : à ce que vous vous aimiez les uns les autres2. » Nous ne pouvons pas nous disputer avec nos frères, parce que cela déplaît à Dieu.

[…] Nous ne sommes pas censés nous disputer les uns avec les autres, les ministres avec les ministres ou les frères avec les frères, mais être en harmonie, dans l’amour divin ; nous aidant les uns les autres, et recevant la Parole, et apportant aussi la Parole, le Message, à d’autres personnes.

Maintenant, voyez comment il faut faire l’Œuvre de Dieu dans et avec l’amour divin ; pas avec colère. Celui qui agira avec colèrese trouvera mal au bout du chemin, parce que son œuvre ne sera pas agréable devant Dieu, et elle sera brûlée ; et la personne aura des problèmes devant Dieu.

Maintenant, s’il est un prédestiné, un élu, il se soumettra au messager de son temps. Et s’il ne se soumet pas, alors, il rendra témoignage — avec cette action — qu’il n’a pas son nom dans la section du Livre de Vie de l’Agneau ; et il court le risque que son nom soit effacé, parce qu’il est dans l’autre section : dans la section du Livre de Vie, d’où certains noms peuvent être effacés ; et le messager, alors, ne va pas le reconnaître comme faisant partie de son groupe. Il en est ainsi pour les sept âges de l’Église des Gentils et pour notre âge aussi.

 

LA VOIX DU SIGNE

Dr. William Soto Santiago

Vendredi 5 juin 2015

Cayey, Porto Rico

Différents âges se sont écoulés, où Christ par Son Esprit a taillé ces pierres vivantes, ces croyants qui formeraient l’Église du Seigneur Jésus-Christ ; chacun, dans l’âge qui lui correspond.

Sept étapes de l’Église des Gentils ou parmi les Gentils se sont déjà écoulées, et maintenant nous nous trouvons dans l’étape de la Pierre Angulaire ; où Il taille par Son Esprit les pierres vivantes qui formeront cette étape de l’Église, l’étape de Pierre Angulaire, qui est l’étape la plus importante de tous les âges, de toutes les étapes, parce que c’est l’étape qui couronne et avec laquelle Christ couronne Son Église.

C’est l’étape qu’il nous est donné de vivre. C’est l’étape pour laquelle il y a la promesse d’un Troisième Pull qui doit être manifesté dans une Grande Tente Cathédrale. Par conséquent, le signe des prodiges qui arriveront dans cette manifestation de Troisième Pull, de la part de Dieu dans toute Sa plénitude, aura une Voix, qui est le Message Final de Dieu, qui sont les Sept Tonnerres : la Voix de Christ parlant comme Lion de la tribu de Juda à Son Église, et lui donnant ainsi la foi pour être transformés et emmenés avec Christ au Souper des Noces de l’Agneau.

C’est dans cette étape où l’Église du Seigneur Jésus-Christ recevra la révélation de la Seconde Venue de Christ à Son Église. C’est l’étape parallèle à la Première Venue de Christ.

Cette étape est la plus glorieuse de toutes les étapes de l’Église du Seigneur Jésus-Christ, parce que c’est l’étape où l’Église recevra la foi pour partir avec Lui au Souper des Noces de l’Agneau.

C’est l’étape dans laquelle Christ viendra dans Sa Seconde Venue et se manifestera dans toute Sa plénitude. Par conséquent, c’est l’étape la plus glorieuse de toutes les étapes de l’Église du Seigneur Jésus-Christ. Et c’est un grand privilège de vivre au temps correspondant à cette étape de l’Église du Seigneur Jésus-Christ, où Il accomplira toutes les promesses qu’Il a faites à Son Église.

Nous avons de grandes promesses dans les Écritures à être accomplies en ce temps de la fin.

Il est promis que Christ se manifestera dans toute Sa plénitude au milieu de Son Église, et les Juifs vont le reconnaître. Ici, à la page 41, au paragraphe 189, de cette brochure ou ce message « La Fête des Trompettes », prêché le 19 juillet 1964, il est dit3 :

« [252] Voilà ce que sera la Trompette ; la fête, d’être rejeté, ensuite leur Messie qui Se fait connaître.

253 Remarquez, ils (c’est-à-dire les Juifs) reconnaîtront leur Messie quand ils Le verront. Il viendra avec puissance, cette fois, Celui qu’ils ont attendu. Il viendra avec puissance, pour l’Épouse des nations, et les Juifs vont Le reconnaître. »

C’est-à-dire que la manifestation de Christ au Dernier Jour, dans l’accomplissement de ce Troisième Pull, où Il va se manifester dans toute Sa plénitude dans l’accomplissement de la Vision de la Tente ; les Juifs vont voir cette manifestation et vont dire : « Mais c’est celui que nous attendons ! »

Israël attend la Venue du Messie ; et l’Église du Seigneur Jésus-Christ attend aussi la Venue du Seigneur. Puisque l’Église du Seigneur Jésus-Christ est dans la Nouvelle Alliance, qui est en vigueur, c’est à l’Église qu’Il viendra en ce temps de la fin.

Imprimé à Porto Rico

1 1 Corinthiens 3:13-15

2 Saint Jean 13:34-35

3 FRN64-0719M « La Fête des Trompettes », p. 36, paragr. 252-253 (VGR)