Dimanche 21 novembre 2021

ÉTUDE BIBLIQUE #153 – DIMANCHE 21 NOVEMBRE 2021

THÈME : CE QUE DIEU A PROMIS POUR LE DERNIER JOUR

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 27 décembre 1998

Cayey, Porto Rico

Écritures de base : Apocalypse 4:1 / Apocalypse 22:16-17

 

LIVRE DES SCEAUX

Le Troisième Sceau – P. 248

Rev. William M. Branham

182 Et c’est pour cette raison-là qu’aujourd’hui les réveils qu’on est censés avoir, on a des réveils dénominationnels. On n’a pas eu de véritable mouvement de réveil. Non, non, non. Non monsieur. N’allez pas vous imaginer qu’on a des réveils. On n’en a pas. Oh, ils ont des millions, et des millions, et des millions de membres d’église, mais pas de réveil nulle part. Non. Non.

183 L’Épouse n’a pas encore eu de réveil. Voyez ? Il n’y a pas encore eu de réveil là, aucune manifestation de Dieu pour stimuler l’Épouse. Voyez ? C’est ce que nous attendons en ce moment. Il faudra ces Sept Tonnerres inconnus là-bas pour La réveiller de nouveau, voyez-vous. Oui. Il les enverra. Il l’a promis.

 

LIVRE DE CITATIONS – P. 26

Regarder à l’invisible1

Jeffersonville, Ind., 58-10-03

Rev. William M. Branham

216 – « Eh bien, hier soir j’ai amené un groupe de gens ici dans la salle de prière pour… juste pour voir si le nouveau ministère qui avait été promis allait entrer en action ici au Tabernacle, avant que nous dressions la tente. Eh bien, à ma connaissance, il n’y avait rien, sinon que—qu’aussitôt que je suis entré là-dedans, l’Esprit du Seigneur est entré et s’est mis simplement à discerner les esprits et à parler aux gens de leurs problèmes, et ainsi de suite. / Et aujourd’hui, pendant les entretiens, le Saint-Esprit a été formidable aujourd’hui. Et il semblait peut-être que cela allait simplement continuer pendant un moment, jusqu’à l’apparition de cette tente, sous le même ministère que j’ai eu, puisque lors des entretiens d’aujourd’hui, il y a eu quatre glorieuses visions remarquables qui se sont produites au cours des entretiens. Ainsi, il semble que je pourrais peut-être continuer jusqu’à ce que la tente commence, ou n’importe où qu’IL A CHOISI POUR COMMENCER À PROCLAMER SON NOM D’UNE NOUVELLE MANIÈRE. MAIS LORSQUE CELA SE FERA, CE SERA AUSSI PARFAIT QUE LES AUTRES. CE SERA JUSTE… Et j’ai confiance en Dieu et je crois que ce sera plus glorieux que les autres fois, non pas à cause de notre ministère, mais à cause des malades et des nécessiteux. Il y a un si grand besoin dans le pays aujourd’hui. »

 

L’OINT DE L’ESPRIT DU SEIGNEUR : CELUI QUI DEVAIT VENIR

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 5 janvier 1997

Cayey, Porto Rico

Et Christ a dit il y a deux mille ans : « Aujourd’hui cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre, est accomplie2. »

Et quand vous verrez celui qui devait venir, l’Oint de l’Esprit, le Seigneur, cette parole de l’Écriture sera accomplie de nouveau ; et la seconde partie, que Christ n’a pas lue, sera aussi accomplie, car Il prêchera « le jour de la vengeance de notre Dieu » sous le ministère de celui qui devait venir : l’Oint de l’Esprit du Seigneur.

Ce messager parlera toujours oint de l’Esprit du Seigneur ; par conséquent, ce qu’il prononcera, son Message sera AINSI DIT LE SEIGNEUR, pour l’Église du Seigneur Jésus-Christ et ensuite pour le peuple hébreu. Il prêchera le Message de l’Évangile du Royaume pour la Dispensation du Royaume, pour tous les enfants de Dieu d’entre les Gentils et pour le peuple hébreu aussi.

 

LE TEMPS D’ATTENTE POUR ÊTRE TRANSFORMÉS

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 3 septembre 1995

Cayey, Porto Rico

Chaque élu de Dieu, membre du Corps Mystique de Christ, né de nouveau, de l’Eau et de l’Esprit, est comme Job (le personnage dont nous avons lu au début) ; peu importe qu’il perde ses biens matériels, ou que sa famille meure, ou que son corps tombe malade d’une maladie que le diable apporte dans son corps, la personne dira toujours : « L’Éternel a donné, l’Éternel a ôté ; que le Nom de l’Éternel soit béni ! » Il ne cessera pas de servir Dieu.

Dieu a eu confiance en Job, parce que Job se confiait en Dieu ; et il n’était pas disposé à se détourner de Dieu, peu importe ce qui arriverait à lui, à sa famille ou à ses biens. Et chaque fils et filles de Dieu est comme ça : peu importe ce qui arrivera à lui ou à sa famille ou à ses biens, il suivra toujours Dieu, servira Dieu et recevra sa transformation ; il ne se détournera pas de Dieu.

Saint Paul a dit : « Personne ou rien ne nous séparera de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. Ni la faim, ni la persécution, ni l’épée, ni les anges, ni les dominations, rien ne nous séparera de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur3. »

Quand les personnes s’éloignent, cessent de servir Dieu, c’est parce qu’elles ne sont pas nées de nouveau ; parce que quand la personne naît de nouveau, elle a été scellée du Saint-Esprit de la promesse jusqu’au et pour le Jour de la Rédemption, c’est-à-dire pour le jour de la transformation de son corps.

Donc, allez-y, comme Job et comme tous les héros de la foi : servons Dieu, craignons-le et attendons notre transformation. Nous sommes dans un temps d’attente ; mais celui qui a promis accomplira ce qu’Il a promis4.

Pendant que ce moment arrive, pendant que notre transformation arrive, Il a été et sera en train d’accomplir différentes promesses, jusqu’à ce qu’Il en arrive à l’accomplissement de cette promesse glorieuse de notre transformation.

Il n’y a pas l’ombre d’un doute pour les enfants de Dieu. Nous avons cru en Dieu, en l’Ange de l’Éternel, en l’Ange de l’Alliance, qui est notre bien-aimé Seigneur Jésus-Christ, le Dieu d’Israël, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël ; et aussi le Rédempteur d’Israël et le Roi d’Israël. C’est notre Rédempteur, notre bien-aimé Seigneur Jésus-Christ. Et moi, j’espérerai en Lui. Et vous ?

Nous continuerons à attendre l’accomplissement de la promesse faite pour tous Ses enfants, de la transformation de nos corps et de la résurrection des morts en Christ.

 

LE SEPTIÈME SCEAU ET LE JOUR DU SEIGNEUR

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 24 septembre 1995

(Deuxième activité)

Bogotá, Colombie

Maintenant, tout ce que Dieu a fait à travers l’histoire de la race humaine a toujours été ce qu’Il a promis dans Sa Parole ; par conséquent, c’étaient les plans divins étant accomplis au milieu de la race humaine. Les Sept Sceaux du livre de l’Apocalypse contiennent les choses qui arriveraient pendant les sept étapes ou âges de l’Église des Gentils dans la Dispensation de la Grâce et contiennent, eux aussi, les choses qui arriveront au Dernier Jour, dans la Dispensation du Royaume, au Jour du Seigneur.

Et ces choses qui doivent arriver sous la manifestation du Septième Sceau peuvent seulement être révélées et comprises par le Message de l’Ange du Seigneur Jésus-Christ, qui est envoyé pour attester ces choses, pour attester les choses qui doivent arriver bientôt dans le Programme Divin et conformément au Programme Divin, conformément aux prophéties de Dieu pour le Dernier Jour.

Toute autre façon que n’importe quelle personne ou quels groupes religieux, ou de n’importe quel type, jugera indiquée pour comprendre les choses qui doivent arriver au Dernier Jour : ils ne trouveront pas cent pour cent ce que Dieu fera et comment Il le fera ; parce que quand Dieu établit que ce sera d’une façon qu’on pourra obtenir la connaissance des choses qui doivent arriver, alors il n’y a pas d’autre façon. Et si la personne cherche une autre façon, ce sera sa propre façon, où elle ne va rien obtenir de ce qu’elle désire obtenir.

 

LA CRÉATION D’UN NOUVEL HOMME

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 12 février 1995

Bogotá, Colombie

L’évidence que nous avons qu’une Œuvre est de Dieu, c’est la Parole promise. Si à travers le voile de chair où cet Esprit fait ces œuvres Il accomplit ce qui a été promis pour ce temps, c’est l’Esprit de Dieu qui est venu pour accomplir Ses promesses.

Et toute personne doit garder le silence et ne pas se mettre à parler contre cet Esprit qui réalise ces œuvres par le voile de chair qu’Il utilise ; parce que blasphémer contre cet Esprit qui est à l’intérieur, c’est une blasphème impardonnable ou un péché impardonnable, le seul péché dont le Seigneur dit qu’« il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir (c’est-à-dire ni dans le glorieux Règne Millénaire)5. »

Donc, toute personne, avant de parler, avant de donner son opinion, doit connaître la Bible et les promesses qui sont faites pour le temps où elle vit, pour qu’elle n’aille pas commettre ainsi l’erreur la plus grave de sa vie et qu’elle n’ait pas, après, de chance de repentance ; comme c’est arrivé à certaines personnes dans le passé, qui, après, en pleurant, voulaient une chance et n’ont pas pu.

Quand l’Esprit de Dieu, dans l’Œuvre qu’Il fait, est identifié dans l’Écriture et par l’Écriture, toute personne doit être respectueuse à l’égard de cet Esprit de Dieu, à l’égard du Saint-Esprit dans Sa manifestation ; parce que, devant Dieu, il n’y a pas de jeux ni d’excuses non plus. On doit affronter la réalité du Programme de Dieu correspondant au temps où l’on vit.

Imprimé à Porto Rico

1 58-1003 « Regarder à l’invisible », paragr. 2 / 5 (SHP)

2 Saint Luc 4:21

3 Romains 8:35-39

4 Hébreux 10:23

5 Saint Matthieu 12:32