Dimanche 10 octobre 2021

ÉTUDE BIBLIQUE #141 – DIMANCHE 10 OCTOBRE 2021

THÈME : LE MYSTÈRE DE L’ANGE DE JÉSUS

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 26 novembre 1998

(Deuxième activité)

São Paulo, Brésil

Écritures de base : Apocalypse 1:1-3 / Apocalypse 22:16

 

LIVRE DES SCEAUX

Le Cinquième Sceau – P. 351

Rev. William M. Branham

[201] Maintenant, maintenant, remarquez, là.

202 Et donc, quand le moment est venu où Dieu allait délivrer le monde antédiluvien, Il a envoyé l’aigle. Quand le moment est venu où Il allait délivrer Israël, Il a envoyé l’aigle.

203 Est-ce que vous croyez que le moment, même dans le cas de Jean, sur l’île de Patmos, ce Message était tellement parfait qu’Il ne pouvait pas Le confier à un Ange ? Vous savez, un ange, c’est un messager. Mais saviez-vous que le messager, c’était un prophète ? Le croyez-vous ? Prouvons-le. Apocalypse 22, voyons si c’était un aigle. […] Bien sûr, il était un ange, il était le messager, mais c’est un prophète qui lui a révélé tout le Livre de l’Apocalypse.

[…]

205 Regardez bien ce que Jean a vu, ici.

C’est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses.

[…]

Et quand j’ai entendu et vu, je tombai aux pieds de l’ange qui montrait ces choses, qui me les montrait, pour l’adorer.

207 Mais “il”, alors, “l’ange”, vous voyez.

Mais il me dit : Garde-toi de le faire !

208 Aucun vrai prophète ne se laisserait adorer, ni aucun messager quel qu’il soit, vous voyez. Ça, c’est pour Dieu seul.

Mais il me dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu.

[Apocalypse 22:8-9]

209 Voyez ? Maintenant, ce Livre était tellement important, puisque, C’est la Parole de Dieu. Maintenant observez. Et, quand la Parole de Dieu est apportée, Elle doit être apportée par le prophète, parce que c’est à lui que vient la Parole de Dieu.

 

ÊTRE BIEN ENSEIGNÉS AU CARREFOUR DU TEMPS

Dr. William Soto Santiago

Samedi 6 mai 2000

Villahermosa, Tabasco, Mexique

Maintenant, « voir qui est cet Ange », je veux dire, nous verrons qui est cet Ange qui a servi Jean l’apôtre et qui doit avoir servi à travers toute l’histoire biblique ; et nous verrions le mystère de l’Ange du Seigneur Jésus-Christ. Ce sera si Dieu me permet d’en parler plus clairement ; mais sinon, nous le remettrons à une autre occasion où nous mentionnerons cet Ange sous le Nom qu’il a eu dans une autre dimension quand il a donné à Jean l’apôtre la révélation de l’Apocalypse. Mais nous laisserons ça en suspens pour une occasion donnée. Tout sera simple ; parce que Dieu opère les grandes choses de façon simple.

 

L’ANGE AVEC L’ENCENSOIR D’OR

Dr. William Soto Santiago

Mercredi 12 mai 1999

Veracruz, Mexique

[…] Nous sommes arrivés au temps de la fin et nous savons que, d’un moment à l’autre, le Corps Mystique de Jésus-Christ notre Sauveur sera complet. Et quand cela se produira, tout ceci se produira aussi ; et Christ prendra le Livre de Vie de l’Agneau dans le Ciel, les Sept Sceaux, le Livre des Sept Sceaux, Il l’ouvrira dans le Ciel ; et, en l’ouvrant dans le Ciel, ensuite, quand Il ouvrira le Septième Sceau, tout le mystère de la Seconde Venue de Christ sera connu de tous dans le Ciel. Et ensuite ce mystère, qui a été un casse-tête pour l’humanité, sera proclamé au peuple hébreu et aux vierges folles aussi ; mais ce mystère, les élus du Dernier Jour le comprendront déjà.

Et en ce temps-ci, tout comme les différents Sceaux s’accomplissent avant que Christ prenne le Livre et qu’Il les ouvre dans le Ciel, ces Sceaux doivent se matérialiser sur la Terre. Par conséquent, l’histoire de chaque Sceau, voyez-vous, sera déjà réalisée, de ces Sceaux. C’est-à-dire qu’on saura déjà ce qu’a été le Premier Sceau, le Deuxième Sceau, le Troisième Sceau, le Quatrième Sceau, le Cinquième Sceau, le Sixième Sceau… Tous sauront déjà que ce mystère du Sixième Sceau, qui n’est rien de moins que le mystère de Moïse et Élie : les gens sauront, les élus sauront déjà qui est Moïse et qui est Élie ; et ils sauront aussi le mystère du Septième Sceau, sauront le mystère de la Seconde Venue de Christ.

Les premiers qui connaîtront ce mystère seront les élus de Dieu, l’Église du Seigneur Jésus-Christ, au Dernier Jour. Et avant l’Église de Jésus-Christ, qui le connaîtra ? L’Ange du Seigneur Jésus-Christ, à qui Christ le révélera ; et il le révélera à l’Église : « Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. » (Apocalypse 22, verset 16.)

Et Apocalypse 22, verset 6, nous dit : « Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. »

Personne ne pourra connaître les choses qui doivent arriver bientôt, sauf ceux qui écouteront l’Envoyé de Jésus-Christ, l’Envoyé de Dieu, qui est l’Ange du Seigneur Jésus-Christ, lequel est le prophète de la septième dispensation, de la Dispensation du Royaume, avec le Message de l’Évangile du Royaume, à travers lequel Christ se manifestera et fera le service dans Son Église dans l’Âge de la Pierre Angulaire, l’Âge du Lieu Très Saint, et nous fera connaître — par lui — toutes ces choses qui doivent arriver bientôt.

 

LA RESTAURATION DE LA CRÉATION

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 28 janvier 2001

(Deuxième activité)

Cayey, Porto Rico

Cet Ange qui a donné à Jean la révélation de l’Apocalypse, le révérend William Branham dit : « Ç’aurait pu être Élie, le prophète Élie, ou ç’aurait pu être l’un des prophètes. » Il dit : « C’était un esprit de prophète, cet Ange qui a donné à Jean la révélation de l’Apocalypse. Nous ne savons pas qui était l’Ange, mais nous savons que c’était un prophète1. »

C’était un prophète en corps théophanique, corps angélique ; mais pour le temps de la fin, celui-là étant un esprit de prophète, il doit se faire chair au milieu de l’Église de Jésus-Christ, pour être envoyé à l’Église de Jésus-Christ et lui faire connaître toutes ces choses qui doivent arriver bientôt ; et ensuite, il sera envoyé au peuple hébreu pour lui faire connaître ces choses aussi.

Il connaîtra le mystère que Christ manifestera en lui, et il fera connaître aussi ce mystère (pour autant qu’il puisse le faire connaître) à l’Église du Seigneur Jésus-Christ et après au peuple hébreu.

Mais malgré tout ça, cet Ange continuera à être un mystère ; parce que si cet Ange a donné la révélation de l’Apocalypse à Jean l’apôtre, il doit avoir un nom quand il a donné la révélation à Jean l’apôtre ; mais Jean, soit il n’a pas su soit il n’a pas écrit le nom de cet Ange du Seigneur Jésus-Christ.

Mais ce mystère, l’Ange lui-même le connaîtra quand il sera au milieu de l’Église de Jésus-Christ dans la chair humaine. Tout comme Christ connaissait Son mystère, de ce qu’Il était, avant de venir dans la chair humaine : Il savait qu’Il était l’Ange de l’Alliance, l’Ange de l’Éternel, qui était apparu à Moïse ; et aussi l’Ange de l’Éternel Lui-même qui était apparu à Abraham et avait mangé avec Abraham. Il savait qu’Il était avant Abraham, parce qu’Il est l’Ange de l’Alliance, l’Ange de l’Éternel, le corps théophanique à travers lequel Dieu s’est manifesté dans l’Ancien Testament ; et ensuite Il s’est fait chair, et Il a habité au milieu du peuple hébreu.

Et maintenant, cet Ange du Seigneur Jésus-Christ a-t-il été au milieu de l’Église du Seigneur Jésus-Christ, depuis la naissance de l’Église de Jésus-Christ à travers toute l’histoire de l’Église de Jésus-Christ ?

Il a été avec Jean, lui donnant la révélation de l’Apocalypse. Jean a voulu l’adorer, mais l’Ange ne le lui a pas permis.

C’est l’Ange de Jésus-Christ, à travers lequel Jésus-Christ a donné à Jean l’apôtre la révélation de l’Apocalypse : c’était l’Ange à travers lequel Jésus-Christ a parlé à Jean l’apôtre ; et c’était un esprit de prophète, c’est-à-dire un corps théophanique de prophète.

Et, pour le Dernier Jour, il continuera à être l’instrument de Jésus-Christ quand il sera au milieu de Son Église, au milieu de l’Église de Jésus-Christ, dans la chair humaine.

Si Jésus-Christ l’a utilisé, lui étant dans un corps théophanique, Il l’utilisera aussi quand il sera manifesté dans une chair humaine, cet Ange du Seigneur Jésus-Christ.

C’est un grand mystère, le mystère de cet Ange ; mais ce mystère sera tellement simple qu’il le connaîtra et il saura (en étant dans la chair humaine) qu’il est le même Ange qui a donné à Jean la révélation de l’Apocalypse ; et il pourra ouvrir ce mystère de toute cette révélation divine ; et, surtout les choses qui doivent arriver bientôt, en ce temps de la fin, il pourra les ouvrir à l’Église du Seigneur Jésus-Christ.

La Colonne de Feu accompagnera cet Ange du Seigneur Jésus-Christ ; c’est-à-dire qu’il aura l’onction du Saint-Esprit, cet Ange du Seigneur Jésus-Christ.

Et l’Église du Seigneur Jésus-Christ, par la révélation de Jésus-Christ à travers cet Ange, connaîtra le mystère du Septième Sceau ; et elle connaîtra tous les mystères correspondant à ce temps de la fin et les choses qui arriveront en ce temps de la fin, pour la restauration à la vie éternelle physique dans des corps éternels, immortels et glorifiés.

Parce que c’est le temps pour la restauration de toutes choses aux fils et filles de Dieu ; c’est le temps pour la restauration de toutes choses pour l’Église du Seigneur Jésus-Christ ; c’est le temps pour la restauration de toutes les choses qu’Adam et Ève ont perdues, qu’elles soient restaurées à tous les fils et filles de Dieu : que la vie éternelle physique soit restaurée aux fils et filles de Dieu, que la vie éternelle physique soit restaurée à l’Église du Seigneur Jésus-Christ ; et ensuite, que le peuple hébreu soit restauré comme nation.

 

PROTÉGÉS SOUS LES AILES DE DIEU

Dr. William Soto Santiago

Dimanche 28 octobre 2001

Cayey, Porto Rico

Des prophètes qui ont fait le service avant de venir sur la Terre, nous trouvons avec entière clarté qu’il y en a deux, sur eux tous (tous les prophètes), il y en a deux d’entre eux qui ont fait le service avant de venir dans la chair humaine sur la Terre.

Le premier d’entre eux, c’est l’Ange de l’Éternel, l’Ange de l’Alliance, qui est Jésus-Christ notre Sauveur dans Son corps angélique, qui s’est fait chair et a habité au milieu du peuple hébreu pour établir la Nouvelle Alliance.

C’était Lui-même qui a donné à Moïse la Loi sur le mont Sinaï ; c’est pourquoi Jésus pouvait dire : « Avant qu’Abraham fût, je suis. » (Saint Jean, chapitre 8, versets 56 à 58.) Quand Il a dit ces choses, on a pensé qu’Il était un fou, qu’Il était un fanatique et qu’Il était un blasphémateur, et on a voulu le lapider.

Comment est-ce que ce sera si l’Ange du Seigneur Jésus-Christ, au milieu de l’Église de Jésus-Christ ou en public, dit : « Avant que fût le septième ange messager (ou sixième, ou cinquième, ou quatrième, ou troisième, ou deuxième, ou premier), je suis » ? Sûrement, on dirait : « Un autre fou est apparu. » La même chose qu’on a pensée de Jésus-Christ.

Mais l’Écriture dit que l’Ange de Jésus-Christ a donné à Jean la révélation de l’Apocalypse dans les années 90. Donc, l’Ange de Jésus-Christ, au milieu de l’Église de Jésus-Christ, à n’importe quel moment, peut le dire à l’Église ; et les élus ne diront pas autre chose que : « C’est ça ! Amen ! Le voici : dans la Bible. »

Maintenant, pourquoi n’ont-ils pas cru que Jésus était avant Abraham ? Parce qu’ils ne savaient pas que Jésus était l’Ange de l’Éternel dans Son corps angélique, Son corps théophanique, et ensuite Il s’était fait chair.

Et ceux qui ne comprendront pas ce mystère de l’Ange du Seigneur Jésus-Christ, c’est qu’ils ne comprendront pas que l’Ange du Seigneur Jésus-Christ, qui sera dans l’Église de Jésus-Christ au Dernier Jour, dans la chair humaine, comme l’Ange Messager de l’Âge de la Pierre Angulaire : il a donné la révélation de l’Apocalypse à Jean dans un corps angélique.

C’est l’Ange, de tous les Anges de Jésus-Christ, le plus important. C’est l’Ange qui héritera toutes les bénédictions que Christ a promises au serviteur fidèle et prudent. C’est l’Ange qui s’assiéra avec Christ sur Son Trône.

Et si vous voulez voir un petit peu plus de cet Ange, rappelez-vous que c’est aussi l’Ange qui au Dernier Jour sera présent et qui recevra Christ avec un nom nouveau ; et il le recevra avec le Titre de Propriété, et Christ le lui donnera pour qu’il le mange.

C’est ce même Ange qui au temps de la fin ou au Dernier Jour nous donnera la nourriture spirituelle du Seigneur Jésus-Christ au temps convenable ; et ce sera l’Ange qui nous révélera toutes ces choses qui doivent arriver bientôt, en ce temps de la fin.

 

L’ANGE AVEC LE SCEAU DU DIEU VIVANT

(Réunion de ministres)

Dr. William Soto Santiago

Samedi 25 décembre de 2004

Cayey, Porto Rico

Quand le Septième Sceau sera ouvert complètement, à la fin du Septième Sceau, là nous allons comprendre le mystère de Christ et Son Ange.

Ainsi que Paul nous dit : « Pour que nous connaissions le mystère de Dieu le Père, et de Christ. » Voyez ? Mystère dont Christ a dit : « Personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; et personne ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » Voyez ? Il y a un mystère entre Dieu le Père et Son Fils : Dieu le Père et Son Ange, qui s’est fait chair. Et il y a un mystère entre Christ et Son Ange, et c’est un mystère parallèle au mystère de Dieu le Père, et de Christ.

[…] Merci beaucoup pour votre aimable attention, aimables amis et frères présents ; et que Christ continue à vous bénir tous et à vous utiliser tous grandement.

Nous allons laisser ici le révérend Miguel Bermúdez Marín pour continuer…

Un petit moment, Miguel, pendant que… [Frère William prend du temps pour ranger et ramasser tous ses livres de la façon dont il a l’habitude de le faire.—N.D.É.]

Si, quand nous serons transformés, nous devions être ainsi, avec des livres, je crois que, rien qu’en ramassant les livres ou en apportant les livres, vous connaîtriez déjà que ce serait moi qui serait avec vous, même si je suis dans un nouveau corps. Mais, en voyant cela ainsi, vous sauriez déjà que ce n’est pas Miguel, parce que Miguel ne fait pas ainsi, mais vous sauriez que ce serait moi.

Mais ne vous inquiétez pas : vous allez aussi être transformés, et vous n’aurez besoin de voir aucun signe parce que nous nous connaîtrons déjà ; dans le nouveau corps, nous nous connaîtrons tel que nous serons là-bas.

Bon, que Dieu continue à vous bénir tous ; et avec nous notre ami et frère, le révérend Miguel Bermúdez Marín.

Imprimé à Porto Rico

1 60-1204M « Apocalypse, chapitre 1 », paragr. 110-111 (MS)